Le Musée de la Mine de La Machine

Découvrez le Musée de la Mine en images grâce a ce clip vidéo réalisé par Magali Walszewski (Kiosques Numériques) en partenariat avec l’Agence de Développement Touristique de la Nièvre http://youtu.be/NLNSOsOj5B4

 

Le Musée de la Mine et le Puits des Glénons sont ouverts :

– du 1er mars au 14 juin : les dimanches et les jours fériés de 14h à 18h (sauf le 1er Mai)
– du 15 juin au 15 septembre : tous les jours de 14h à 18h
– du 16 septembre au 31 octobre : les dimanches de 14h à 18h
– du 1er mars au 31 octobre : tous les jours pour les groupes (+12 personnes) sur rendez-vous.

Durée de la visite pour les deux sites : 

environ 2h30 (1h pour la visite libre du Musée et 1h30 pour la visite guidée de la Mine)

Un peu d’histoire…

L’extraction du charbon était déjà pratiquée au 15ème siècle mais l’exploitation était irrégulière et se faisait par « crots » (trous peu profonds). Au 16ème siècle le charbon fut déclaré insalubre et son utilisation interdite. Sous Louis XIV, Colbert découvre qu’il y a du charbon rentable à exploiter dans la Nièvre. Louis XIV ne souhaite plus être tributaire des Anglais pour la fourniture de houille.

L’exploitation commence à être organisée à partir de 1689. Daniel Michel, un ingénieur Belge installe la première machine d’extraction à traction animale. Les personnes viennent observer cette fameuse invention et quand il s’agit de donner un nom à la nouvelle commune, on la dénomme « La Machine ». La Machine prend rang de commune en 1790.

Les Houillères de La Machine sont contrôlées par la compagnie De Gargand puis à partir de 1869 par la compagnie Schneider. La Machine a compté de nombreux puits foncés jusqu’à 690 mètres de profondeur. La ville s’est développée sous l’impulsion de la compagnie Schneider. Après la seconde Guerre Mondiale, en 1945, les Houillères de La Machine sont nationalisées. La production commence à décliner avec l’exploitation du pétrole. Progressivement, les différents Puits de La Machine cessent leur exploitation et la fermeture définitive se fera en 1974. Les mineurs en voyant leur profession disparaître ont créé l’Association Machinoise pour la Conservation du Souvenir Minier (AMACOSMI). Cette association en collaboration avec la municipalité de La Machine, a souhaité préserver la mémoire de leur travail en créant le Musée de la Mine, qui a ouvert en 1983.

Le Musée de la Mine se compose de deux sites :

L’ancien siège administratif des Houillères retrace l’histoire du charbon et la vie des mineurs.

Vous découvrirez une salle des minéraux et des fossiles avec des pièces venues du monde entier. Une salle des plans avec, en son centre, une table unique en Europe permettant la lecture d’un plan représentant la ville de La Machine. Vous visiterez l’ancien bureau de la direction. Votre parcours vous mènera dans les différentes pièces du musée où vous verrez l’histoire de la ville de La Machine, les différentes lampes utilisées par les mineurs, la sécurité, le repas du mineur, le travail des femmes, les loisirs, l’école, la vie sociale, l’habitat…

Tous les ans une exposition temporaire vous est proposée sur un thème différent (lien vers les expositions depuis 2005)

Les Chinois à La Machine (2005)
– « Une journée à la mine » d’Eric Bouvet (2006)
– Femmes de la Mine (2007)
– Gueules de Mineurs (2008)
– Les Chevalements de Mine (2009)
– Mineurs et ouvriers, les oubliés de la croissance Chinoise par Samuel Bollendorf (2010)
– Les Schneider et la Mine de La Machine (2011)
– Chevaux et Anes de la Mine (2012)
– Ici et la-bas, de la Pologne à La Machine (2013)
– Les Lampes du Mineur (2014) 
Les Mines, après la Mine » (2015)

 

Le Puits des Glénons  

 

Le Puits des Glénons et sa galerie de mine sont situés sur le lieu même de son ancienne activité. Ici, on vous fait partager les dures conditions de travail des mineurs, des femmes, des enfants et des animaux. Cet espace unique animé par des guides, décrit les savoir-faire utilisés pour extraire le charbon, les techniques de soutènement, la sécurité, les conditions de travail.

 La visite de la mine, sans présenter de réel danger, nécessite toutefois une bonne forme physique et est à déconseiller aux personnes souffrant de claustrophobie.

Il est conseillé de porter des chaussures plates, et obligatoire de porter le casque et de se munir d’une lampe.

 

Tarifs :

Pour les deux sites :
Adultes : 6€
Enfants (jusqu’à 18 ans), étudiants, chômeurs, handicapés : 3€
Tarif pour un seul site (Musée ou Mine) : 4€

Entrées groupes (+12 personnes)
Adultes : 5€
Scolaires, Centres aérés, IME :
2€

Le Musée possède une boutique de souvenirs (lampes de mineurs, cartes postales, livres, minéraux, porte-clefs, boules à neige, pin’s…).
Des râteliers à vélos et des consignes à bagages sont également à disposition des cyclistes.

Renseignements, réservations :

Musée de la Mine
1 avenue de la République
58 260 LA MACHINE
03.86.50.91.08
e-mail : musee.lamachine@ccsn.fr

Ou pour avoir toutes les informations sur le Musée de la Mine, rendez vous sur notre page facebook: https://www.facebook.com/#!/musee.delamine.7